SOLDES: LES CYBERACHETEURS PLUS QUE JAMAIS MOBILISÉS

SOLDES: LES CYBERACHETEURS PLUS QUE JAMAIS MOBILISÉS

Alors que les soldes débutent ce mercredi 10 janvier, les e-acheteurs français sont 77 % à envisager d’acheter en ligne durant cette période de forts rabais, soit une progression de 10 points sur un an. Si les intentions d’achat s’affichent en hausse côté habillement, d’autres types de produits perdent de leur attrait selon la dernière étude réalisée par la Fevad, en partenariat avec CSA Research.

Les postes de dépenses sont en effet en progression pour l’habillement et les accessoires pour enfant (+4 points), mais se contractent pour les chaussures de ville (-6 points), les bijoux et montres (-4 points), et les parfums, soins du corps et maquillage (-4 points).

Au final, les acheteurs en ligne comptent en moyenne acquérir 3 ou 4 produits, un chiffre stable par rapport à l’année précédente. Le budget moyen sera de 216 euros, en croissance de 17 euros par rapport à l’an passé. Les plus forts budgets annoncés étant du fait des hommes (262 euros) et des CSP+ (244 euros).

Ce sont au final 70 % des cyberacheteurs qui ont l’intention de consommer durant la période, en progression de 11 points par rapport à 2016 et de 5 points par rapport à 2017. Les femmes (73 %) et les 35-49 ans (79 %) restent les clients les plus mobilisés. Le prix et l’amplitude du choix de produits restent les deux principaux attraits d’Internet pour plus de la moitié du panel interrogé.

« Le gain de temps reste le principal facteur incitant à réaliser ses achats sur Internet pendant les soldes pour 64 % du panel (un indicateur en hausse de 4 points par rapport à 2017 et 10 points par rapport à 2016), suivi par la volonté d’éviter la foule dans les magasins (58 %), indique la Fevad. Ce dernier argument est particulièrement important pour les Franciliens (71 % vs 54 % en province). Les hommes sont plus nombreux à mettre en avant l’argument des prix plus avantageux sur Internet que les femmes (62% vs 50%) ».

Le smartphone continue de gagner en importance durant les soldes, avec 61 % des cyberacheteurs (un chiffre évalué à 36,7 millions de personnes en France selon Médiamétrie, ndlr) ayant l’intention de préparer ou effectuer des achats téléphone en main, soit une progression de 13 points par rapport à 2017. La proportion est particulièrement importante chez les 18-24 ans (80 %) et les 25-34 ans (81 %). Quant aux personnes souhaitant passer à l’achat, elles sont désormais 33 %, en hausse de 9 points.

Pas moins 2,2 millions d’internautes s’étaient connectés à des plateformes de mode et de beauté à l’aide de leur smartphone lors de la dernière période de soldes d’hiver 2017

Laisser un commentaire

Fermer le menu