ETAM LIVE SHOW: SCENE FEMININE POUR LA 11EME ÉDITION DU DÉFILÉ

ETAM LIVE SHOW: SCENE FEMININE POUR LA 11EME ÉDITION DU DÉFILÉ

Pour la onzième édition de son Live Show ce mardi 25 septembre, l’enseigne de lingerie Etam a choisi un line up 100 % féminin pour rythmer le passage des 80 mannequins présentant sa nouvelle collection de dessous, autour de cinq grandes inspirations. Le défilé a réuni sur le podium les chanteuses Jain, Jorja Smith, IAMDDB, Zara Larsson et surtout Cardi B – qui a concentré les regards et écrans de smartphone – dans le grand hall de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris.  

Ouvert par les deux égéries de la marque cette saison, à savoir Constance Jablonski et Joan Smalls, le show a débuté autour d’un premier thème sportif, dans un décor de vestiaire. Soutiens-gorge, brassières et culottes étaient bordés d’un large élastique barré du logo Etam.

C’est ensuite dans une atmosphère de western joyeux que corsets, lanières de cuir et volants de dentelle noire ont habillé les mannequins, coiffés pour certains de chapeaux à large bord. Sans transition, ce thème a laissé place à une ambiance futuriste, tous néons dehors, mettant en lumière une matière irisée presque plastifiée, ou encore un maillot de bain blanc nacré et ceinturé aux accents sixties.

C’est ensuite dans un port qu’Etam a jeté l’ancre, s’emparant de certains codes marins comme le caban revisité en brassière, ainsi qu’une culotte taille haute boutonnée au motif marinière. Pour terminer sous la houlette de Cardi B, le passage final était placé sous le signe du strass et des paillettes. Body scintillant teinte bronze, cristaux à la ceinture et longue traîne de tulle blanc façon froufrous, le bling sexy était de sortie. Toutes ces tenues ont été mises au point dans le site de R&D d’Etam.

L’Etam Live Show a été retransmis en direct sur le Web et une partie des produits mis en exergue sur scène sont aujourd’hui déjà disponibles à l’achat sur le site marchand d’Etam. Ce défilé fait office de véritable vitrine pour l’enseigne qui se recentre fortement depuis quelques saisons sur les dessous. Le groupe s’est ainsi séparé de son activité prêt-à-porter en Chine et envisage aujourd’hui l’habillement comme une sous-catégorie devant se mettre au service de sa lingerie en adoptant un style plus féminin, des formes plus douces et moins structurées.

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu