BALMAIN DE RETOUR SUR LE PODUIM DE LA COUTURE

BALMAIN DE RETOUR SUR LE PODUIM DE LA COUTURE

La maison Balmain fera son retour pour la prochaine saison Haute Couture avec une collection dessinée par Olivier Rousteing inscrite au calendrier officiel en janvier 2019. Un retour après un hiatus de 16 ans.

C’est un événement significatif pour le calendrier de la Couture puisqu’il marque le retour de l’une des plus importantes maisons ayant fait l’histoire de la mode française. Le dernier défilé Haute Couture de Balmain remonte à 2002, lorsque Oscar de la Renta en était le couturier. Sous l’actuelle direction créative dynamique d’Olivier Rousteing, Balmain est devenu l’un des défilés les plus courus de la saison parisienne du prêt-à-porter. Les défilés Haute Couture hissent toutes les marques à un statut plus élevé.

Le défilé de retour de la maison sera l’occasion de célébrer l’ouverture d’un nouveau flagship Balmain sur la célèbre artère du shopping.

Bien que la date reste encore à confirmer, un porte-parole de la maison a expliqué que le défilé Haute Couture aura lieu à l’intérieur même du nouveau flagship, un espace considérable de 750 mètres carrés.

« Olivier pense que c’est une progression tout à fait logique, étant donné que la Haute Couture fait partie intégrante de l’ADN de la maison Balmain », a dit Txampi Diz, le directeur marketing de la maison.

Déjà en janvier 2018 Olivier Rousteing avait dévoilé 10 tenues de soirée de qualité Haute couture d’après l’adresse historique de la maison. En revanche, la collection de janvier prochain sera une collection complète résolument Haute Couture et en conséquence bien inscrite au calendrier officiel.

« Avec l’arrivée de nombreuses jeunes maisons dans la Haute Couture, la présence de Balmain semblait être une évidence. A un moment où tout le monde fait du streetwear, Olivier considère qu’il est vital de nous rappeler à nous-mêmes que le luxe est avant tout symbole d’artisanat, de qualité et de vêtements alliés à un certain niveau de savoir faire », a souligné Txampi Diz.

Balmain a été rachetée en juin 2016 par Mayhoola, le fonds d’investissement détenu par la famille royale du Qatar. Les nouveaux propriétaires ont aidé au financement d’un studio et d’un atelier pour Balmain, en mesure de produire de la Haute Couture, mieux connue comme la locomotive de la mode.

« En effet, bon nombre de nos tenues en prêt-à-porter étaient déjà fortement orientées Haute Couture. Le studio d’Olivier est devenu un véritable laboratoire de techniques et tissus innovants », a ajouté Txampi Diz.

Laisser un commentaire

Fermer le menu